Varanasi

La fascinante capitale religieuse d'Inde

Adresse

Varanasi, Uttar Pradesh, Inde

GPS : 25.31888658128, 82.9739144

Itinéraire

La ville sacrée de Varanasi fait partie des plus anciennes régions habitées d’Inde. Lieu de pèlerinage depuis des siècles, elle est située dans l’État indien de l’Uttar Pradesh, à l’est du pays. Précédemment connue sous le nom de Bénarès (nom hérité des occupants musulmans puis britanniques) ou Kashi (« la Lumineuse »), la cité de Varanasi est considérée comme l’une des sept villes saintes du pays relevant de l’hindouisme. Ces villes sacrées, regroupées sous le terme de Sapta Puri, sont mentionnées dans des textes mythologiques appelés Purânas. En tant que capitale spirituelle du pays, Varanasi recouvre l’ancien État princier indien de Benarès (intégré à la République de l’Inde en 1948) et incarne la cité cosmique de Shiva chez les fidèles.

Varanasi est largement connu pour ses longues berges bordant la rivière Gange, recouvertes de marches en pierre et surnommées ghats. La cité compte un total de 84 ghats contigus, collés les uns aux autres sur un linéaire de 11 kilomètres. Particulièrement fréquentés, ils permettent aux pèlerins hindous d’atteindre la rivière sacrée pour se baigner dans ses eaux ou s’adonner à des pratiques spirituelles au pied des innombrables temples de Varanasi. Chaque ghat a sa propre utilisation : certains peuvent être réservés à laver le linge, à la méditation, à l’adoration du Dieu Shiva, à se laver des péchés ou encore à la crémation. Dans la croyance hindoue, mourir sur les rives du Gange revêt un but ultime pour de nombreux Indiens. Ce processus permet d’atteindre le mosksha, un cycle de délivrance ou libération finale de l’âme intérieure avant une possible réincarnation sous toute forme de vie.

Indéniablement associé au mysticisme hindou ainsi qu’au culte de la spiritualité, Varanasi rassemble des milliers de pèlerins chaque année (en lien avec l’hindouisme principalement mais aussi avec le bouddhisme et le jaïnisme). C’est également un centre d’apprentissage brahmanique (formation des prêtres hindous), un site historique (passé sous domination de l’Empire marathe à partir du XVIIe siècle puis sous occupation britannique à la fin du XVIIIe siècle) et l’une des plus anciennes villes habitées au monde. L’apprentissage de nouvelles connaissances, l’étude des sciences, de la culture, de la philosophie et de l’art ont longtemps rayonné à Varanasi pendant des siècles. De grands projets d’assainissement, de traitement des eaux usées, de développement du transport fluvial (en utilisant du gaz naturel comme carburant pour les bateaux) et de création d’un centre de congrès sont actuellement en cours pour moderniser la capitale spirituelle de l’Inde.

Lire la suite

  • Un des plus importants centres culturels et religieux d’Inde ; un lieu de pèlerinage sacré et très réputé dans l’ensemble du pays ; les divers rituels intimement liés au culte du Gange dans la religion hindouiste
  • Le Gange, l’âme de la ville ; les multiples ghats dont Dashashwamedh (le plus important), Manikarnika ou Harish Chandra (lieu de crémation pour les hindous) et Man Mandir (observatoire astronomique ancien)
  • Les nombreux temples situés dans la vieille ville dont celui de Kashi Vishwanath consacré à Shiva (surnommé Le Temple d’Or) ou encore d’Annapurna (déesse suprême de la cité)
  • Le palais du Maharadjah de Bénarès ; le musée archéologique Bharat Kala Bhavan au sein de l’Université hindoue de Bénarès ; le fort Ramnagar sur la rive droite du Gange ; le pont à deux étages Malviya
  • Les mosquées d’Alamgir et Gyanvapi ; l’église Sainte-Marie
  • Les divers festivals (Kartik Purnima, Dev Diwali, Nag Nathaiya, Buddha Purnima, Dhrupad Mela, Ganga Mahotsav, Ramlila Ramnagar…) rythmant cette ville pleine de ferveur
  • L’artisanat (soierie et joaillerie notamment), la musique et la littérature de Varanasi ; la galerie d’art Kriti Gallery
  • Les excursions en bateau sur le fleuve le long des ghats et les balades à pied dans la vieille ville (chowk) parsemée de petites ruelles appelées Galis
  • La cérémonie de l’Ārtī (célébration en prière organisée sur le Gange chaque fin de journée) ; la cérémonie de la pûjâ se déroulant dans les temples, rues ou maisons familiales de la ville
  • Varanasi est le lieu de prédilection des hindous pour finir leur vie car il est considéré comme le centre de la Terre dans la cosmologie indienne. Dans la mythologie et religion hindoue, le fleuve sacré du Gange représente la déesse Gangâ, épouse de Shiva.
  • Avant sa destruction par le dirigeant musulman Muhammad Ghûrî au XIIe siècle, la cité de Varanasi comptait environ 20 000 temples.
  • Varanasi serait le lieu de naissance du yoga. Ses ghats sont massivement utilisés le matin pour la pratique de cette discipline très ancienne (dont les techniques auraient été inventées par Shiva lui-même en qualité de yogi suprême).
  • Se laver dans les eaux du Gange aurait de nombreuses vertus dont le pouvoir de pardonner tous les péchés des mortels.
  • En dispersant les cendres d’une personne dans le Gange, ce rituel permet au défunt d’échapper au jugement du dieu de la mort et d’accéder à l’au-delà.
  • À Varanasi, les singes sont considérés comme des animaux sacrés car ils assistent les dieux. Le temple Sankat Mochan Hanoumân, voué au culte du dieu-singe Hanoumân, est l’un des plus vénérés de la ville. Un autre temple du nom de Shri Durga est surnommé le temple des singes car il est entouré de nombreux singes à ses abords.
  • La meilleure période pour visiter cette région indienne est d’octobre à mars, en dehors de la période des moussons (des inondations sont fréquentes durant les mois d’août et septembre).
  • Découvrir la ville en bateau peut être un excellent moyen de s’approcher des ghats et d’observer les rituels hindous.
  • Gardez à l’esprit qu’il est interdit de prendre des photos des scènes de crémation.
  • Varanasi est entouré de plusieurs sites culturels intéressants comme Sarnath (lieu du premier sermon du Bouddha), le fort de Ramnagar (monument construit au milieu du XVIIIe siècle) ou encore le fort de Chunar (ancienne citadelle du XIe siècle).

Où manger

  • Shree Café
    (propre et copieux)
  • Shree Rajbandhu Sweets
    (large éventail de pâtisseries)
  • Tadka
    (festin en bouche)

Où flâner

  • Sarnath
    (ruines de stupas bouddhiques)
  • Fort de Chunar
    (citadelle historique)
  • Sanctuaire sauvage Chandra...
    (puissantes chutes d'eau)

Où séjourner

  • Marigold P Guest House
    (au calme et bien placé)
  • Shree Ganesha Palace
    (à la décoration exotique)
  • Brijrama Palace
    (en surplomb du Gange)