Circuit entre terre et mer : un voyage en Équateur

Une parenthèse enchantée des forêts amazoniennes aux îles Galápagos
Dès 3 469 €
Destination:
Valable du :
13 janvier 2023
jusqu’au :
13 janvier 2023
Ville de départ :
Paris
Durée :
9 nuits
Voyageurs :
1 à 10
Formule repas :
pension complète
Hébergement :
3 étoiles
Transport  transfert inclus  Guide  Visites 

Ce long voyage en Équateur vous invite à découvrir un petit pays andin d’Amérique du Sud qui présente la particularité de se trouver à cheval entre les deux hémisphères, de part et d’autre de la cordillère des Andes. En compagnie d’un guide francophone, vous explorerez les centres historiques de Quito, Cuenca et Riobamba parmi les mieux préservés d’Amérique Latine. Vous ferez également étape à Guayaquil, une cité portuaire surnommée la « Perle du Pacifique », qui fut attaquée à maintes reprises par des pirates aux XVIIe et XVIIIe siècles. Durant votre circuit entre terre et mer, vous serez plongés dans le quotidien des communautés indigènes et serez ébahis par les contrastes de paysages ou changements de végétation au gré de l’altitude entre la côte Pacifique et l’Amazonie. Ce voyage en Équateur vous fera traverser des montagnes andines, des ruines incas, des musées, des champs agricoles, des marchés traditionnels, des ateliers d’artisanat, des réserves naturelles et des parcs nationaux en empruntant des routes spectaculaires au pied de magnifiques sommets, volcans ou chutes d’eau.

Vous quitterez ensuite la partie continentale de l’Équateur pour rejoindre l’univers merveilleux des îles Galápagos. Au cours de cette parenthèse enchantée, vous séjournerez durant 3 nuits sur l’île de Santa Cruz pour aller à la rencontre d’une faune et d’une flore énigmatiques qui suscitent l’intérêt des plus grands scientifiques de la planète. Des navigations en mer et des excursions terrestres organisées dans le cadre de ce circuit entre terre et mer vous permettront de contempler la biodiversité unique au monde de l’archipel volcanique des îles Galápagos.

Dès 3 469 € par personne pour une durée de 11 jours et 9 nuits au départ de Paris. Informations non contractuelles constatées à la date du 03 décembre 2022.

 


  • Le vol intérieur aller-retour vers les îles Galápagos et l’itinéraire à bord du mythique Train des Andes ; le patrimoine architectural des villes de Quito, Cuenca, Riobamba, Guayaquil, Baños et du complexe archéologique d’Ingapirca
  • La quasi-totalité des repas prévus (seul le dîner du jour 1 n’est pas inclus) et privilégiant des spécialités équatoriennes au cours de ce voyage en Équateur
  • La visite hors des sentiers battus du musée des cultures aborigènes, d’une fabrique de chapeaux Panama et du marché indien d’Otavalo (un des plus importants marchés du continent sud-américain)
  • Perché à plus de 2 800 mètres d’altitude, Quito est la capitale la plus haute du monde mais compte moins d’habitants que Guayaquil hors agglomération. De son nom officiel San Francisco de Quito, cette cité est surnommée « La bénédiction de Dieu » en raison de sa beauté architecturale et de sa proximité avec le ciel et la ligne équinoxiale. C’est le premier site culturel à avoir été inscrit sur la liste du patrimoine mondial en 1978, avec le centre historique de Cracovie en Pologne. Cette même année, l’archipel des Galápagos fut le premier site naturel à bénéficier du même statut pour sa biodiversité exceptionnelle.
  • Dans leur histoire, les îles Galápagos n’ont jamais été reliées à un continent, ce qui explique le caractère unique de sa faune et de sa flore. Ces îles reposent sur un point chaud dont l’activité volcanique est alimentée par les mouvements tectoniques de la plaque de Nazca. Il subsiste une vingtaine de volcans sur l’archipel dont 13 sont encore actifs.
  • Les espèces géantes de tortues des Galápagos ont largement inspiré la théorie de Charles Darwin, naturaliste britannique, sur l’évolution et la sélection naturelle lors de sa visite de l’archipel en 1835 (étude publiée en 1859). Plus tôt avant lui, les îles Galápagos avaient été découvertes par le navigateur et évêque espagnol Tomas de Berlanga en 1535 puis parcourues par le capitaine écossais Basil Hall en 1820.
  • Sur place, il faudra vous acquitter de l’entrée au parc national des Galápagos (environ 124 €).
  • Gardez à l’esprit que certains tronçons empruntent des routes de montagne situées entre 2 000 et 3 000 mètres d’altitude (les trajets entre certaines étapes peuvent s’avérer longs et sinueux).
  • Votre passeport doit présenter une période de validité d’au moins six mois après la date de retour. Avant votre arrivée, vous devez souscrire un contrat d’assistance ou disposer d’une assurance spéciale permettant de couvrir tous vos frais médicaux. Pour préparer au mieux votre voyage en Équateur, vous pouvez consulter les recommandations des Conseils aux voyageurs mises à jour sur France Diplomatie.

Laissez un avis

Seuls les membres peuvent ajouter un commentaire